Aide à domicile, soins de proximité et candidats

Les candidats exposent leur programme de soutien à l'aide à domicile et de lutte contre les déserts médicaux.
En cette période où la campagne présidentielle bats son plein, la santé est un sujet sensible au cœur de l'actualité. L'ADMR, l'Aide à Domicile en Milieu Rural, a demandé aux candidats en lice d'exposer leurs projets quand au secteur de l'aide à domicile et à l'accès aux soins de proximité. Ces derniers donnent leur point de vue sur le financement des structures médicales, l'offre de soin aux premiers secours et la coordination des services médicaux. DevisMutuelle, votre comparateur de mutuelles, a retenu pour vous les grandes lignes de ce que proposent chacun des candidats.

Aujourd'hui, et à l'heure où nous vivons de plus en plus longtemps, les soins aux personnes âgées ou handicapées sont une priorité nationale. Ces derniers sont possibles notamment grâce à l'intervention de structures médicalisées locales: les candidats à la présidentielle de 2012 ne pouvaient pas passer à côté de cette notion essentielle. DevisMutuelle s'est d'ailleurs déjà penché sur le sujet en exposant plus généralement le programme santé des candidats.

Une priorité: la lutte contre les déserts médicaux

Pour lutter contre les déserts médicaux, c'est-à-dire les zones rurales peu attirantes pour les médecins libéraux et où la population a de plus en plus de mal à se soigner, les candidats proposent diverses solutions.

François Bayrou (Modem)

Afin de maintenir la médecine de proximité, F. Bayrou souhaite redéfinir le numérus clausus médical en ajoutant des postes supplémentaires, avec une possibilité d'affectation sectorielle temporaire pour renflouer les déserts médicaux.

François Hollande (Parti Socialiste)

F. Hollande mise quand à lui sur le développement de pôles de soins de proximité dans tous les départements. Il compte encadrer l'installation des médecins dans les zones sur-dotées et améliorer l'attractivité de l'exercice en zone rurale, mais n'a pas évoqué comment.

Éva Joly (Écologie, Les Verts)

Afin de tendre vers une égalité territoriale, Éva Joly souhaite favoriser les maisons de santé pluridisciplinaires.

Nicolas Sarkozy (Union pour un Mouvement Populaire)

Selon l'actuel président, c'est aux structures de s'adapter à chaque territoire. Il n'y a donc pas de réponse unique, il faut faire du "sur-mesure": SSIAD (Service de Soins Infirmiers à Domicile), maisons pluridisciplinaires, centres de santé... peuvent être des solutions aux déserts médicaux.

Une meilleure coordination des services de santé

Une coordination entre les différents services de santé améliorerait la prise en charge du patient ainsi que le suivi de son état de santé. Voici ce que nos candidats souhaitent mettre en place.

François Hollande (Parti Socialiste)

Le candidat du parti socialiste propose une réforme de l'accompagnement de la perte d'autonomie, qui favoriserait la coordination entre les différents acteurs de la santé et donc la prise en charge de la personne .

Marine Le Pen (Front National)

La candidate compte elle aussi améliorer la coordination entres les différents services médicaux, libéraux ou non, car seul ces derniers sont aptes à juger de l'évolution de la santé d'une personne et des soins dont elle a besoin.

Nicolas Sarkozy (Union pour un Mouvement Populaire)

Il souhaite soutenir les ARS (Agences Régionales de Santé), que son gouvernement a mis en place afin de décloisonner le secteur sanitaire du secteur médico-social, et donc favoriser la coordination des acteurs médicaux.

Urgences engorgées: les solutions proposées

Au jour d'aujourd'hui, les urgences ne portent pas franchement bien leur nom. Des heures d'attente, des personnes qui s'y déplacent pour de "petits bobos", ainsi que le manque d'effectif sont le quotidien des urgences. Voici les propositions des candidats pour y remédier.

François Bayrou (Modem)

F. Bayrou souhaite l'installation de maisons médicales en amont des urgences hospitalières. Les premiers soins y seraient pratiqués et cela libérerait une partie des urgences.

Nicolas Dupont-Aignan (Debout la République)

Le candidat compte créer des Maisons de Santé, avec des médecins libéraux exclusivement et des locaux mis à disposition par les collectivités.

Injecter de l'argent

Pour soutenir le système de santé, certains candidats veulent y investir des fonds.

Nathalie Arthaud (Lutte Ouvrière)

Elle veut injecter les 100 millions d'euros réclamés par les associations d'aide à la personne, afin d'assumer leurs missions courantes.

Éva Joly (Écologie, Les Verts)

La candidate des Verts compte investir 4,1 milliards d'euros supplémentaires pour la santé dès 2012.

Les autres propositions évoquées

François Hollande (Parti Socialiste)

Il souhaite une réforme des études afin de favoriser les stages en milieu ambulatoire.

Éva Joly (Écologie, Les Verts)

Elle compte mettre en place un accès gratuit et universel à la santé, revenir sur les franchises médicales et supprimer la loi Bachelot.

Marine Le Pen (Front National)

La candidate au Front National veut laisser aux personnes le choix entre leur domicile (une HAD, Hospitalisation à Domicile) et une structure qui pourra tout de même accueillir des médecins libéraux.

Le mot de DevisMutuelle, le comparateur de mutuelles

DevisMutuelle se veut un comparateur d'assurance santé impartial et apolitique: c'est pour cela que les candidats sont évoqués dans cet article par ordre alphabétique.

En tout cas, avant de compter sur les politiques, nous vous conseillons de comparer les mutuelles santé sur notre comparateur: lui au moins, il arrive à vous faciliter l'accès aux soins, et améliore votre pouvoir d'achat en vous proposant une mutuelle moins chère!

Sur ce, rendez-vous dimanche 22 avril dans les bureaux de vote pour le premier tour!