Boissons énergisantes sont-elles dangereuses?

Nous sommes-nous jetés sur les boissons énergisantes sans réfléchir à leurs conséquences? Les chiffres aux États-Unis font en tout cas froid dans le dos. Les consommateurs de ce type de boisson (telle que RedBull) qui se rendent aux urgences après en avoir bu a doublé en quatre ans. De quoi se poser des questions...
Alors que le projet de taxe sur le RedBull n'a pas été adopté, voilà que des preuves de sa dangerosité semblent tomber pour la 1ere fois. Votre comparateur de mutuelles DevisMutuelle vous en dit plus.

RedBull dangereux pour la santé?

Sur ces quatre dernières années, le nombre de consultations aux urgences de personnes ayant consommé des boissons énergisantes a doublé. C'est en tout cas ce que nous révèle le ministère américain de la Santé. Pour lui, pas de doute: on se trouve bien face à un problème de santé public. Les symptômes pour lesquels les patients se présentent sont lourds: crise d'anxiété, tachycardie, épilepsie, insuffisance rénale, voire infarctus. Et ils touchent principalement une population jeune, d'adolescents ou de jeunes adultes. Mais alors, pourquoi la taxe sur ces boissons n'est-elle pas passée?

Taxe sur le RedBull: pourquoi n'a-t-elle pas été appliqué?

L'Agence nationale de sécurité sanitaire étudie en ce moment même la dangerosité du RedBull et des boissons énergisantes. Peut-être ces nouvelles données changeront-elles la donne? Jusqu'alors, les risques de ces boissons n'étaient pas prouvés. Pas de raison donc de les interdire. Mais si la taxe sur le RedBull n'a pas été appliquée, c'est parce que le souci du gouvernement à ce moment là n'était pas la dangerosité de la boisson, mais son association avec l'alcool... Sa taxation a donc été jugée anticonstitutionnelle, étant donné qu'une simple augmentation du prix d'une boisson énergisante ne baissera pas la consommation d'alcool chez les jeunes... Si la taxe n'est plus à l'ordre du jour, l'idée de son interdiction pourrait bien faire surface! Si la dangerosité des boissons est prouvée, il serait difficilement concevable que l'on laisse ce poison destiné aux plus jeunes dans nos rayons...