Le budget santé des français en 2013

acces soin francais 2013
Alors que l'on ne cesse de parler du coût de la sécurité sociale et de son financement, il est aussi temps de se demander ce que coûtent les frais de santé aux français en cette année 2013. Un chiffre à priori stable par rapport à 2012, mais qui cache de grandes inégalités.
"Bonne année, et bonne santé, c'est le plus important!". On a beau entendre cette phrase un nombre de fois incalculable à chaque début d'année, est-ce pour autant que les français se donnent les moyens pour se soigner? Réponse avec cette étude rapportée par votre comparateur de mutuelle, DevisMutuelle.com.

Même budget qu'en 2012, mais moins bien réparti

À première vue, les français se soignent autant en 2013 qu'en 2012. Le budget santé annuel à leur charge serait de 568€ en moyenne, contre 570€ en 2012. Mais les inégalités semblent se creuser...

Inégalités selon l'âge

Déjà au niveau des tranches d'âge: Les séniors affirment consacrer 1039€ contre 910,7€ en 2012, et les jeunes entre 18 et 25 ans ne dépensent plus que 222€ contre 255€ en 2012. L'écart entre une population jeune est une plus âgée semble logique, les jeunes ayant moins de problèmes de santé, mais le fait que le budget de ces derniers baisse n'en est pas moins inquiétant.

Inégalités selon les revenus

Autre source d'inégalité, les revenus. Les foyers les plus aisés, au revenus de plus de 3 500€/mois dépensent plus, 1 076€ contre 844€ l'année précédente. Mais le reste de la population semble avoir du mal à libérer un budget aussi important. Les classes moyennes supérieures, aux revenus entre 2 000€ et 3 500€, passent de 606€ en 2012 à 566€ en 2013. Quant à la classe moyenne inférieure, qui gagne entre 1 000€ et 1 999€/mois, elle a aussi du diminuer le budget santé, ne dépensant plus que 330€/an contre 455€ l'année dernière.

Des astuces pour payer moins cher?

Économiser sur sa mutuelle santé

En 2013, les français sont moins nombreux à rogner dans leur mutuelle santé. Ils restent toutefois 23% à en changer pour une moins chère, certainement en comparant à l'aide d'un comparateur de mutuelle expert. Parallèlement, 32% on aussi changé de mutuelle santé, pour de meilleures garanties. En tant que spécialiste de la mutuelle santé, on ne peut que vous conseiller de ne pas chercher à revoir ses garanties à la baisse pour s'assurer moins de dépenses. Par contre, à garanties égales et même meilleures, il est possible de trouver une mutuelle santé moins chère... Comparez sur DevisMutuelle.com pour vous en assurer.

Faire jouer la concurrence

Les Français anticipent leurs dépenses, ce qui montre un peu plus la difficulté pour certains d'accéder aux soins. Alors, comme pour un achat important, ils comparent avant de se lancer. 44% réalisent des devis pour trouver le moins cher et être conscient de la somme à investir.

Les soins à l'étranger

Si les français ont un réel souci d'économie, ce n'est pas pour autant qu'ils sont encore prêts à se faire arracher des dents en Roumanie. Le tourisme médical, principalement composé du tourisme dentaire tant les frais en France sont élevés, ne séduit pas beaucoup de français. Moins de 10% des français ont franchi le pas, ou plutôt les frontières, pour acheter des lunettes ou se faire poser des prothèses dentaires. Seulement 3% se sont aventurés chez un spécialiste étranger, autant que ceux qui ont été hospitalisés hors de France.

Prendre soin de soi

62% des français avouent faire attention à leur santé, ce qui est encore la meilleure solution pour s'éviter des problèmes! Mieux vaut prévenir que guérir, dit-on. En France, on pense à rembourser le sport. En Grande-Bretagne, on parle même d'obliger les personnes obèses à faire du sport, en les menaçant de couper leurs prestations sociales!

Les génériques vraiment pas automatiques

Une bonne majorité des français s'est tournée vers les médicaments génériques: ils sont 69% à en consommer. Mais ce pourcentage est en recul par rapport à 2012, où ils étaient 77%. Les français auraient-ils de moins en moins confiance en ce type de médicament? Avec les polémiques du moment autour des pilules de 3èmes génération (dont le déremboursement a été avancé), du Mediator il y a quelques mois, le livre sur les médicaments inutiles ou dangereux... les français semblent de plus en plus se méfier de ce qu'on leur donne!

Toutefois, les français renoncent moins à se soigner

Si l'on doit retenir une chose positive dans cette étude, c'est que les français hésitent moins à se faire soigner. 35% des français ont soit décalé, soit renoncé à un rendez-vous chez un spécialiste en 2012. Ils ne sont "plus que" 31% cette année. Même constat pour ce qui est d'une consultation chez un spécialiste: en 2012, 28% ont renoncé à ce type de rendez-vous, contre 21% en 2013. Les consultations chez le généraliste restent importantes aux yeux des français, seul 15% renoncent à le visiter. Si vous voulez en savoir plus, consultez l'accès aux soins des français.   Source: "Le Sofinscope – Baromètre opinion Way pour SOFINCO". Étude réalisée du 2 au 3 janvier 2013, auprès d'un échantillon de 1012 personnes âgées de 18 ans et plus.