Crise: le déficit santé a atteint des milliards!

Le prix de l'asurance sante
L'assurance santé en danger. Alors que le gouvernement s'était fixé un objectif de réduction des pertes de la Sécu, la crise a eu un effet pervers et a doublé son montant à 20,1 milliards d'euros en 2009, selon l'AFP.

La principale cause de cette augmentation s'expliquerait par l'effondrement des recettes du régime général de l'assurance maladie - soit celui des salariés, lui-même généré par la conjoncture actuelle de l'emploi. En effet, les recettes de la Sécu proviennent essentiellement des cotisations sociales et des contributions comme la CSG, assises sur les revenus d'activité.

Selon les prévisions, le poste maladie serait le plus déficitaire, suivi par les postes retraites, famille et accidents de travail qui est le moins touché. C'est sans compter le déficit du Fonds de Solidarité Vieillesse (FSV), évalué pour 2009 à 2,1 milliards.

D'après la ministre de la santé Roselyne Bachelot: "Ce dérapage de la sécurité sociale n'est pas dû à un dérapage des dépenses, mais, et c'est bien compréhensible, à un dérapage des recettes qui est lié à la crise".

Selon les ministères de la santé et du budget, la branche maladie doit être maîtrisée. C'est pourquoi la lutte contre les abus, et notamment la chasse aux arrêts maladies non justifiés, a été enclenchée.

Le gouvernement s'engagerait donc à sortir de l'impasse du déficit de la Sécurité Sociale sans hausse de prélèvements, mais plutôt en se concentrant sur une maitrise rigoureuse des dépenses.

Notre conseil mutuelle

Dans un tel contexte, mieux vaut être prévoyant et se munir d'une bonne mutuelle et pas chère. N'hésitez pas à venir comparer les tarifs de chaque mutuelle partenaire du comparateur Devismutuelle.com.