Déremboursement de la pilule 3G avancé

La pilule de 3ème génération fait parler d'elle. Suite à la plainte d'une jeune fille, qui devrait être suivie d'une dizaine d'autres, le ministère de la Santé a décidé d'avancer la date où la pilule de 3ème génération sera déremboursée.

Prévue dès le 30 septembre 2013, le déremboursement de la pilule de 3ème génération sera finalement en place dès le 31 mars. DevisMutuelle, votre comparateur de mutuelles, vous en dit plus.

Des risques pour la santé?

La plainte de Marion Larat, jeune fille victime d'un AVC, qu'elle explique par la prise de cette pilule, a fait bouger les choses. Jusqu'alors, le déremboursement de la pilule de 3ème génération était justifié par un SMR (Service Médical Rendu) insuffisant, et un risque de phlébite trop élevé par rapport aux autres pilules. Mais avec ce possible cas d'AVC, les choses s'accélèrent.

Des discussions sont en cours avec les prescripteurs pour limiter le recours à cette contraception: seuls les spécialistes pourraient être capables de la prescrire. Pour l'instant, la ministre de la santé a demandé à l'ANSM de privilégier la pilule de 2ème génération. En effet, il ne faut pas pour autant que la pilule recule, et avec le nombre d'IVG...

Un avantage mutuel?

Dérembourser la pilule de 3ème génération, c'est démotiver la plupart des femmes à recourir à ce mode de contraception. Mais ce n'est pas pour autant qu'elle entrera dans la liste des médicaments inutiles ou dangereux. En effet, cette pilule répond tout de même à un besoin de certaines femmes, pour qui la 3ème génération est plus efficace que les autres pilules. Si les risques sont là, ils sembleraient toutefois être très faibles.

L'État, ayant déjà entamé une politique de déremboursement visant à épargner le trou de la sécurité sociale, n'aurait-il pas aussi tout intérêt à dérembourser cette pilule au plus vite? Cette mesure fait en effet exception en ce moment, la plupart étant plutôt annulées ou reportée...

Le mot de DevisMutuelle, votre comparateur de mutuelle

Peut-être prenez-vous une pilule remboursée pas la sécurité sociale, ou non. Si certaines mutuelles remboursent la pilule de 3ème génération, il parait difficile de penser que ces remboursements seront maintenus si la dangerosité de cette contraception est avérée. Elle était pourtant présentée comme une pilule faiblement dosée, avec moins de risques cardiovasculaires...