Les français et le cancer

protéger sa peau contre le soleil
Jeudi 14 juin 2012, l'Inpes a dévoilé son "Baromètre du cancer 2010". L'institut national de prévention et d'éducation pour la santé s'est intéressé aux connaissances et aux pratiques des français liées aux risques de cancer. Sont-ils réellement conscients des dangers? Savent-ils se prémunir des risques de cancer? Zoom spécial sur le cancer de la peau avec DevisMutuelle, le comparateur de mutuelles, qui vous résume les grandes lignes de cette étude, réalisée sur 4 000 personnes de 15 à 85ans.
Le cancer de la peau est au cœur des inquiétudes. De nombreuses campagnes de prévention sont lancées par l'Inpes, et on commence à entendre parler des dangers des cabines UV. Même si de nouveaux traitements du cancer de la peau semblent prometteurs, il ne faut pas pour autant se croire immunisé!

Les comportements causes de cancers

Si le cancer de la peau est au cœur de préoccupations, d'autres comportements à risques ont été évoqués par l'étude. Que pensent les français de ces dangers? Les connaissent-ils vraiment?

Les comportements à risques les mieux connus

Sans étonnement, le comportement à risque le plus connu des français est le tabagisme. Les campagnes de prévention ont l'air d'avoir remplie leur mission d'information auprès de 97,8% des français.

Le soleil arrive en deuxième place. 96,6% des français sont conscients que le soleil puisse provoquer des cancers de la peau, comme le mélanome, sa forme la plus dangereuse.

L'information sur les risques de cancer est-elle assurée?

Globalement, les français sont informés sur les comportements cancérigènes. Tabac, alcool et soleil sont les risques principaux et ceux sur lesquels on se sent le mieux informé. 77,3% des français connaissent les dangers de l'inactivité physique. Par contre, seulement 48,6% sont au courant des dangers des cabines UV, 33,7% de ceux des pesticides et 33,2% des risques du WiFi et du téléphone portable.

Coup de projecteur sur les dangers du soleil, une préoccupation de l'Inpes

Les rayons UV peuvent être extrêmement dangereux pour la santé; le soleil, à lui seul, serait responsable de plus de 70% des mélanomes, à cause de la pratique du bronzage. Même si, comme on vous l'a dit, plus de 9 français sur 10 connaissent ses dangers et que 81,9% se sentent bien informés, les résultats de l'étude peuvent se révéler inquiétants par moments...

Une protection face au soleil trop peu systématique

41,7% des français disent porter des lunettes de soleil (qui protègent les yeux, pas la peau!), 23,8% se protègent la tête, 21,4% se cachent sous un parasol et seulement 14,8% appliquent une crème solaire. Encore trop peu de réflexes protecteurs donc.

Concrètement, les français ont beau connaître tous les risques, ils n'en semblent pas conscients pour autant.

De fausses croyances trop répandues

  • 16,3% des 15/19ans ne croient pas que le soleil fait vieillir la peau prématurément;
  • 40,7% des français pensent que les coups de soleil de l'enfance n'ont pas de conséquences sur l'âge adulte;
  • 21,6% pensent que le coup de soleil prépare la peau et la rend moins vulnérable;
  • 21,4% pensent que les cabines UV la prépare et la protège aussi (alors que c'est l'inverse, elles la brûlent!);
  • 1 personne sur 10 n'estime pas nécessaire de renouveler sa crème solaire dans la journée.

Conclusion

De cette étude découlent trois principaux constats.

Tout d'abord, il existe encore de fortes inégalités entre les différents statuts sociaux. Un faible niveau d'étude, un faible niveau de revenu ou encore l'appartenance à une minorité ethnique sont presque toujours corrélés à des connaissances moins précises.

Ensuite, il semblerait que les français, surinformés sur les nombreux risques, aient du mal à les hiérarchiser et à réellement adapter leurs comportements pour s'en prémunir. Serait-ce une forme de déni face aux dangers permanents et toujours croissants?

Pour finir, il faut souligner le comportement spécifique des jeunes par rapport au soleil. La valorisation du bronzage et le caractère spontané de leurs activités extérieures ne vont pas dans le sens d'une bonne protection face au soleil... De plus, aussi bête que cela puisse paraître, se protéger peut être mal vu entre jeunes, et provoquer une certaine dépréciation de son image!

Se prémunir contre les risques de cancer, c'est bien. Mais la prévention passe aussi par une bonne mutuelle santé. Pour trouver la meilleure mutuelle, comparez les complémentaires santé sur notre comparateur de mutuelles DevisMutuelle!