Grossesse: attention à la prise de poids!

Quelle femme enceinte ne s'est pas entendu dire ''Reprends du gâteau, tu dois manger pour deux'' ? Si elle part d'un bon sentiment, cette remarque est néanmoins fausse. Une récente étude britannique a même révélé les dangers du surpoids pour la mère et l'enfant. DevisMutuelle.com, votre comparateur de mutuelles, vous en dit plus.

Du surpoids à l'obésité : un danger réel

En 2006, une étude a révélé qu'une femme britannique sur deux en âge d'avoir des enfants est obèse ou en surpoids. Par ailleurs, on estime que 20 à 40 % des femmes prennent trop de poids durant leur grossesse.

Or, cela comporte des risques pour la santé de la mère comme pour celle du futur enfant.

Chez la future maman :

  • le risque de décès pendant la grossesse ou lors de l'accouchement est accru ;
  • la probabilité d'être victime d'une pré-éclempsie (augmentation de la tension artérielle au-dessus de 14/9) est plus importante ;
  • le risque de développer un diabète gestationnel augmente de 61 %.

Chez le bébé à naître :

  • la probabilité que le bébé soit lui-même obèse – ou le devienne à l'âge adulte – est accrue - et l'accouchement pourrait être plus ... douloureux.
  • le risque de naître prématuré augmente.

Un régime équilibré pour éviter la prise de poids inutile

À travers leur étude, les chercheurs de la Queen Mary University of London ont démontré qu'une alimentation équilibrée permettait d'éviter une prise de poids trop importante.

Lors de la grossesse, une femme prend généralement entre 9 et 12 kg. Au-delà, c'est trop, et l'étude prouve qu'un régime adapté suffit à éviter la prise de 4 kg superflus. En comparaison, la pratique d'un exercice physique, moins évidente lors de la grossesse, permettrait d'éviter la prise de 0,7 kg seulement.

''Beaucoup de femmes craignent de porter atteinte à la santé de leur enfant si elles font un régime pendant leur grossesse, explique le Dr Shakila Thangaratinam, qui a piloté ce travail. Notre étude devrait leur montrer qu'il n'y a aucun danger et que le poids de leur bébé ne sera pas affecté.'' Mieux encore, ce régime est bénéfique pour le bébé.

Les 7 200 femmes suivies lors de l'étude bénéficiaient de conseils diététiques dispensés par des spécialistes. Elles limitaient l'ingestion de calories, équilibraient les apports en sucres, protéines et graisses, et veillaient à manger des fruits, des légumes et des céréales.

Un régime équilibré est l'assurance d'une bonne santé pour vous et votre bébé. Donc on ne mange pas pour deux, on mange mieux !