Interdiction du bisphénol A

bpa interdiction
Alors que la dangerosité du bisphénol A (BPA) est avérée depuis plusieurs années, son interdiction fait encore débat. La volonté d'en finir avec ce poison n'est pas franchement mutuelle, entre le lobby de l'industrie plastique et le gouvernement... DevisMutuelle, votre comparateur de mutuelles, vous en dit plus.

Alors que l'interdiction du BPA dans les biberons est assurée pour 2013, il n'en est pas de même pour les autres composants alimentaires. Alors que le Sénat doit analyser ce mardi 9 octobre 2012 la proposition de loi interdisant le BPA en 2016, DevisMutuelle, votre comparateur de mutuelles, en profite pour revenir sur le sujet.

Bisphénol A, un composant mutuel à tous les plastiques

Le BPA, omniprésent en France depuis 50 ans, se retrouve dans l'ensemble de nos plastiques alimentaires: bouteilles d'eau, boîtes de conserve, couvercles, pots pour bébés, et on en passe.

Le problème, c'est que sa dangerosité, et principalement chez la femme enceinte et le nourrisson, est assurée depuis des années. Cancer, diabète stérilité, obésité... sont autant de conséquences notables du BPA. Son interdiction est donc une urgence.

Le gouvernement face au lobby de l'industrie plastique

Votée en 2011, la loi interdisant purement et simplement le BPA devait entrer en vigueur dès 2014, pour être reportée à 2015. Mais l'industrie du plastique ne l'étend pas de cette oreille, et compte bien s'assurer une année de plus pour adapter son activité. Selon les industriels, une échéance aussi rapprochée, c'est l'assurance pour eux de fermer leurs portes, n'ayant pas assez de temps pour développer un produit de substitution et pour le tester.

Par contre, inutile de débattre sur les produits destinés aux enfants. Ils se verront bel et bien interdits pour 2013.