Ni mutuelle, ni parcours de soins: gare aux frais

Feuille de soins
C'est officiel: le parcours de soins, instauré en 2005 avec la loi Douste-Blazy, va être durci d'ici le début du mois de février 2009. Les malades devront être plus attentifs, s'ils veulent être correctement remboursés par l'Assurance Maladie d'une part, et par la mutuelle d'autre part...

Encore une nouvelle étape dans la loi de financement de la sécurité sociale 2009!
Jusqu'à présent les assurés qui ne passaient pas par " la case départ " - le médecin traitant déclaré auprès de la Sécurité sociale - pour consulter un médecin spécialiste ou même un autre généraliste, étaient remboursés à hauteur de 50 % sur la base de remboursement de la sécu.
Désormais cette tolérance pour le non respect du parcours de soins est terminée.

Remboursement du ticket modérateur: avec une mutuelle!

Une pénalité supplémentaire va désormais s'adresser aux réfractaires: le ticket modérateur, c'est-à-dire la somme restant à la charge du patient, va être augmenté de 20 %.

En d'autres termes, si un patient rend visite à un médecin en dehors du parcours de soins, il sera remboursé seulement de 30 % du prix de la consultation par la sécu.

Par contre, s'il possède une bonne mutuelle, le complément pourra être pris en charge selon les conditions du contrat de mutuelle.

Médecin traitant boudé par les patients

Malgré les courriers envoyés par l'assurance maladie, il s'avère aujourd'hui que, près de 15% des assurés, n'ont pas encore désigné de médecin traitant ou bien consultent un spécialiste sans rendre visite à leur médecin traitant au préalable. Cette nouvelle disposition devrait générer, d'après le gouvernement, 150 millions d'euros d'économies en 2009.

Cette pénalité incitera-t-elle les réfractaires à choisir leur médecin traitant ? Faudrait-il encore connaître le profil type du réfractaire...