Pharmacie en ligne, déremboursement et mutuelles

Medicaments déremboursés
La pharmacie fait son retour sur Internet. En France, il est actuellement interdit de vendre des produits pharmaceutiques en dehors des pharmacies agrées et donc sur Internet. Les mutuelles et la Sécu ne reconnaissent pas une délivrance en dehors de ces réseaux officiels et ne remboursent rien si un médicament n'a pas été acheté dans une pharmacie. Pourtant, les lois Européennes reconnaissent la liberté de vendre des médicaments sur Internet.

La France ne peut donc s'y soustraire éternellement.
La ministre de la Santé, Roselyne Bachelot, étudie le moyen de concilier plusieurs contraintes légales:

  • les lois Européennes et les problèmes de santé publiques,
  • le droit de 14 jours de rétractation lors de la vente à distance,
  • le retour des médicaments avec le risque que représente leur remise en vente.

Ce n'est pas simple, mais il ne fait aucun doute que certains médicaments seront autorisés un jour à être vendu sur Internet et qu'alors les mutuelles et la Sécu pourront faire normalement leur travail d'assureur.

Déremboursement des médicaments

À partir de la semaine prochaine, 170 médicaments devraient être moins remboursés par la Caisse Nationale d'Assurance Maladie (Cnam) et les mutuelles. Le remboursement passera de 35% à 15% lorsque la liste d'environ 170 produits sera publiée.
L'économie attendue par l'assurance maladie est de 150 M€.
Les mutuelles complémentaires santé pour la plupart d'entre elles ne couvrent pas les médicaments à 15%.