Les jeunes s’estiment en bonne santé

santé jeune 2010
Alors que la consommation de produits dangereux pour la santé augmente, les jeunes français se sentent en bonne santé. Le Baromètre santé jeunes 2010 publié par l'INPES nous révèle les habitudes et les comportements des jeunes français en matière de santé. On y apprend, entre autres, que la consommation d'alcool, de tabac, et même de drogues prend de l'ampleur chez nos jeunes.

L'étude de l'INPES a été réalisée sur un échantillon de 6 000 jeunes entre 15 et 30 ans. Si la plupart s'estiment en bonne forme, leurs habitudes ne sont pas des meilleures en matière de santé.

Tout va bien, docteur

La quasi-totalité des jeunes se sentent en bonne forme (96%), 48% revendiquent même une excellente santé. Mais cette impression diminue avec l'âge: entre 15 et 19 ans, ils sont 59,5% à se sentir en très bonne forme, contre 38% entre 25 et 30 ans.

Les jeunes ne rechignent pas à aller chez leur médecin généraliste, 80% en ayant consulté un au moins une fois dans l'année. Il y a, par contre, beaucoup moins de candidats pour la visite annuelle chez le dentiste.

Les psychotropes appréciés des jeunes

On note une augmentation générale de la consommation de produits psychotropes. En tête, l'alcool, consommé sans modération lors de soirées. L'ivresse n'est plus réservée aux hommes, de plus en plus de femmes boivent en soirée.

La consommation de tabac chez les jeunes a elle aussi augmenté. Chez les 15-30ans, on compte 44% de fumeurs, dont 36% réguliers. Une diminution du nombre de fumeurs avait pourtant été observée entre 2005 et 2010.

Autre phénomène, de plus en plus de jeunes fument du cannabis. Un homme sur deux, et une femme sur 3 y ont déjà touché. Un quart des 15-16ans en ont même fumé au cours des 30 derniers jours. Le joint aide 12% des insomniaques à trouver le sommeil, ainsi que 17% des jeunes hommes. Il faut savoir que 29% des jeunes consomment des hypnotiques ou des somnifères pour dormir, tout comme 44% des 31-75ans.

Notons aussi l'augmentation de l'usage de la cocaïne (+4%) et du poppers (+2,4%). Ce dernier, deuxième drogue la plus appréciée par les jeunes, était interdit par un arrêté ministériel qui vient d'être annulé. Une fois cette décision publiée au Journal Officiel, le poppers sera à nouveau légal...

Le mot de votre comparateur de mutuelle santé

Le caractère illégal d'une drogue, ou même les augmentations du prix du tabac, ne suffisent pas à freiner la consommation. Si, pour l'instant, les jeunes se sentent en bonne santé, on peut se demander quelles seront les conséquences de leurs abus en matière de santé dans l'avenir. Une bonne mutuelle ne sera pas superflue en cas de problème de santé... Pour le moment, une mutuelle jeune devrait faire amplement l'affaire!

On se rend compte que la consommation de cannabis, outre son usage festif, remplace parfois la prise de somnifères ou d'hypnotiques. Le débat sur le cannabis thérapeutique a pourtant du mal à s'ouvrir.