Comment éviter les bobos aux sports d’hiver?

La saison des sports d'hiver bat son plein. Et comme chaque année, les vacanciers vont se scinder en deux groupes au retour de leur séjour: ceux qui rapporteront des coups de soleil et des bons souvenirs, d'autres un joli plâtre et une belle paire de béquilles... DevisMutuelle, votre comparateur d'assurance santé, vous donne ses bons conseils pour éviter les blessures aux sports d'hiver.

Avant de partir: préparez-vous!

Vous avez tout prévu? La crème solaire, la combi, les lunettes? Mais êtes-vous réellement prêt à affronter les cimes enneigées? Si vous n'avez pas fait de sport dans les six derniers mois, remettez-vous tranquillement au vélo ou à la natation. Pensez aussi à vérifier que vous avez une assurance ski. Celle-ci peut-être incluse dans les assurances intégrées à votre carte bancaire par exemple. Ne la négligez pas: une assurance ski est très utile. Vérifiez aussi votre mutuelle, pour le remboursement d'une hospitalisation loin de votre domicile.

Le ski est un sport: échauffez-vous!

Il est vrai que le premier jour, lorsque l'on se trouve en haut des pistes, que le soleil brille et que cela fait des mois, voire des années, que l'on attend ça, la tentation de se lancer illico presto à l'assaut des pentes est forte.

Mais c'est aussi à ce moment que le risque de se blesser est le plus élevé ... Il est donc conseillé de s'échauffer (10 minutes minimum d'étirements), d'autant plus que le froid engourdit les muscles et les articulations. Attention: ce conseil n'est pas seulement à suivre le premier jour, mais bien tout au long du séjour!

Vérifiez votre équipement

Même si vous skiez comme un chef, vous n'êtes pas à l'abri d'une chute due à une mauvaise gestion de votre équipement: des chaussures trop ou pas assez serrées, une tenue vestimentaire négligée ou du matériel mal adapté peuvent être à l'origine d'accidents aussi stupides que dangereux, qui peuvent vous immobiliser, entraînant une baisse de salaire si vous n'avez pas souscrit d'assurance indemnités journalières.

Avant de commencer votre semaine, n'hésitez pas à demander conseil à un vendeur spécialisé. En cas de problème sur les pistes, adressez vous à un moniteur ou un employé des remontées mécaniques.

Allez-y "step by step"

Cela pourrait sembler évident, mais enchaîner, dès le premier jour, des champs de bosses digne d'Edgar Grospiron ou de tenter un flip-flap salto-arrière rotatif sur le premier tremplin qui se présente devant vous, n'est pas vraiment conseillé.
Ne brûlez pas les étapes, respectez vos sensations, n'hésitez pas à vous arrêter lorsque vous sentez la fatigue arriver et surtout, choisissez des pistes adaptées à vos capacités. L'imprudence et la fatigue sont à l'origine de très nombreuses blessures aux sports d'hiver.

Pensez à bien vous alimenter

Les sports d'hiver portent bien leur nom: la dépense physique y est très importante. Ajoutés à cela, les effets du soleil et de l'altitude, votre corps aura plus que jamais besoin d'une nourriture copieuse et riche en sucres lents et glucides (riz, pâtes, féculents...).
Avant de partir à l'assaut des pistes, un solide petit-déjeuner est donc recommandé. Le midi, un casse-croûte est souvent suffisant, mais pensez tout de même à emporter avec vous des barres énergétiques, ou des fruits secs, en cas de fringale en milieu de journée. Enfin, le soir, vous avez l'embarras du choix: entre raclette, fondues et autres tartiflettes, on vous fait confiance!

À noter: pour contrer la déshydratation accentuée par l'altitude et le fort ensoleillement, buvez au moins 1,5 litres d'eau par jour.

Qui dit vacances, dit aussi repos

Les vacances au ski, c'est court, et il est tout à fait normal de vouloir en profiter un maximum. Mais attention à ne pas trop tirer sur la corde... Les risques de blessures augmentant avec la fatigue, il est donc primordial de s'accorder de bonnes nuits de sommeil, voire des siestes après le déjeuner, pour laisser votre corps reprendre des forces. L'idéal est de prendre une demi-journée de repos en milieu de séjour, histoire de récupérer pleinement et pourquoi pas, de goûter les bienfaits du vin chaud sur une terrasse d'altitude...

Le comparateur DevisMutuelle vous souhaite bonnes vacances. Et soyez prudents!