Mutuelle senior : 7 conseils pour bien choisir sa mutuelle après 60 ans


90% des français sont pourvus d’une complémentaire santé, mais avec l’âge, les dépenses varient et augmentent. Sachez qu’en moyenne, le prix annuel d’une mutuelle senior s’élève à 955€. C’est pourquoi, Devismutuelle.com vous présente quelques astuces pour personnaliser vos garanties.



1. Révisez vos contrats

À 30, 40 ou 60 ans, les besoins en termes de complémentaire santé sont différents. C’est la raison pour laquelle certaines mutuelles proposent aujourd’hui des contrats spécifiques pour les seniors. Ces derniers privilégient certains postes comme :

  • Les consultations de spécialistes
  • L’hospitalisation
  • La rééducation
  • Les traitements d’optique
  • Les soins dentaires

Si votre mutuelle n’est plus adaptée à votre profil et à vos besoins de santé, il faut donc la modifier sans attendre. Pour cela, contactez votre gestionnaire. Si possible, faites-le au moins tous les trois ans, vous limiterez ainsi le surcoût des garanties.

2. Calculez votre budget santé

Notez l’ensemble de vos dépenses (nombre de consultations, types d’examens, coût des médicaments). Puis calculez ce que vous a remboursé votre complémentaire santé, et ce qui reste à votre charge. Cela permettra d’évaluer la somme que vous êtes prêt à engager pour être suffisamment couvert.

3. Ciblez vos choix de garanties

Vous consultez régulièrement des spécialistes qui pratiquent des dépassements d’honoraires ? Vous portez des lunettes de vue ou un appareil auditif ? Il est donc important de faire le point.

Par exemple, les soins dentaires pris en charge par la Sécurité sociale sont remboursés à hauteur de 70% du tarif conventionnel. Mais certaines prothèses comme les implants dentaires, qui peuvent coûter de 1 200 à 2 350€, sont à payer en intégralité.

En savoir plus : Payer ses implants dentaires moins cher en toute sécurité !

4. Anticipez les imprévus

Même si en matière de santé il est difficile de se projeter, tâchez de bien définir vos souhaits en cas d’hospitalisation. Ainsi, sachez que le ticket modérateur (20% à payer sur les frais de séjour) et le forfait hospitalier journalier (de 13,50 à 18€) restent à votre charge.

Mais si certaines mutuelles couvrent ces frais, qu’en est-il pour un séjour avec rééducation ? Regardez également si l’option « assistance » vous est proposée. Elle comprend par exemple le voyage d’un proche à vos côtés à l’hôpital, la garde de vos animaux, un accompagnement dans les démarches administratives …

5. Tenez compte de vos besoins

Vous envisagez de faire une cure thermale ou bien d’avoir recours à des médecines douces (homéopathie, ostéopathie, acupuncture, mésothérapie) ? Alors épluchez les tableaux de garanties. De plus en plus de mutuelles proposent des forfaits annuels de remboursement ou des participations fixes par séance. Certaines options peuvent même parfois s’ajouter.

6. Utilisez les comparateurs d’assurances

Devismutuelle.com vous permet d’obtenir en quelques clics une vision du marché des assurances santé qui répondent à vos besoins, et ce sans engagement. Et parfois, certains tarifs peuvent varier du simple au double ! Pour cela, il vous suffit de renseigner quelques informations personnelles dans notre formulaire : profession, lieu d’habitation, situation familiale …

7. Finalisez avec un conseiller

Deux ou trois complémentaires santé correspondent à vos critères ? Attention, certains points comme la fréquence de l’augmentation tarifaire (à l’année, tous les cinq ans, …), les frais de dossier facturés à la souscription (de 15 à 20€), peuvent passer inaperçus dans les conditions générales.

N’hésitez pas alors à contacter, par téléphone, nos conseillers en mutuelle et faites jouer la concurrence par rapport aux options pour bénéficier éventuellement d’un tarif de couple par exemple.

Pour nous contacter : 04.88.67.65.04