Santé : astuces pour bien couvrir sa famille sans se ruiner

Vous vous mariez ou attendez un enfant ? Ces étapes de la vie entraînent de nombreux changements au niveau du foyer et donc des coûts supplémentaires en termes de santé. Lorsqu'on fonde une famille, il faut en effet pouvoir couvrir les frais de santé de chacun de ses membres. Dès lors, comment bien soigner sa famille sans se ruiner ? Tour d’horizon en quelques astuces.

Le budget santé des familles

En 2016, la moyenne nationale des cotisations mensuelles d'une mutuelle santé familiale s’élevait à 78,48 € pour un jeune couple trentenaire avec deux enfants en bas âge recherchant des garanties « classiques ».

Toutes les régions de France ne sont toutefois pas égales face au coût des mutuelles : les Hauts de Seine proposent un tarif à 85,40 € tandis que le budget complémentaire santé pour une famille habitant le Bas-Rhin - et son régime spécifique d’Alsace-Moselle - s’élève à 51,65 €. Pour autant malgré son coût, souscrire une mutuelle familiale devient quasiment indispensable pour un foyer, a fortiori lorsque les enfants grandissent et ont besoin de soins dentaires voire d’orthodontie et/ou de lunettes.

Par exemple, dans le cas d’un alignement des dents avec un appareil, si la Sécurité Sociale rembourse à 100 % du tarif de convention les traitements par semestre - pour 6 semestres maximum - et la contention pour la première année, les honoraires du chirurgien-dentiste, laissés libres et souvent élevés, restent eux à la charge des parents. Il en va de même pour l’optique qui touche également les parents. Ainsi, pour des verres unifocaux, les Français se retrouvent à payer en moyenne 124 € et 248 € pour des corrections progressives par personne.

En attendant 2022 et peut-être le restant à charge à zéro pour les soins dentaires, auditifs et l’optique promis par le gouvernement, voici quelques astuces pour bien couvrir les frais de santé de sa famille sans se ruiner.

Trucs et astuces pour soigner sa famille à un moindre coût

Les offres de complémentaires santé familiales n’étant pas les mêmes, il est important de comparer les formules proposées par les différents organismes d’assurances. Mais avant toute chose, un état des lieux est nécessaire. Votre fils va-t-il devoir porter un appareil ? La vue de votre conjoint commence-t-elle à baisser ?

Autant de questions qui vont vous permettre de dresser un bilan de vos besoins santé et orienter votre choix. Par la suite, il faudra vous armer de patience et de temps pour étudier les différentes offres. Internet ayant de très nombreux bons côtés, il donne accès à plusieurs comparateurs de mutuelles en ligne qui en prenant en compte votre situation familiale, trouvent la formule la plus adaptée au meilleur tarif. Aussi, n’hésitez pas à demander des devis en ligne !

Votre enfant a besoin d’une correction pour sa vue ? Pensez aux réseaux d’opticiens. Certaines mutuelles familiales ont décidé de s’associer à des plateformes de santé comme Carte Blanche ou Santéclair afin de mettre en place des partenariats avec des enseignes pour proposer à ses adhérents des prix extrêmement bas par rapport à ceux du marché. Le seul hic : un inconvénient géographique, les magasins ne se trouvent pas nécessairement près de chez vous. Mais les économies vaudront le déplacement !

Le verdict est tombé : vous avez besoin d’un implant ou de tout autre soin dentaire très onéreux ? Les prix restant très élevés pour un remboursement très discret de la Sécurité sociale, ces soins dentaires qui peuvent pourtant mener à des infections bucco-dentaires graves sont souvent difficiles à prendre en charge par les familles. Aussi, pourquoi ne pas lier l’utile à l’agréable en ayant recours au très florissant tourisme dentaire de façon non risquée ? Certaines destinations comme la Hongrie ou l’Espagne proposent des offres extrêmement intéressantes tout en respectant des règles d’hygiène strictes.

Optez pour une seule et même mutuelle pour toute la famille ! Si vous avez trois enfants ou plus, une formule « famille nombreuse » vous permettra de faire de belles économies. En outre, les contrats durant plusieurs années, les assurances partenaires peuvent faire profiter de bonus particuliers à ses clients les plus fidèles afin d’améliorer leurs remboursements. Adaptés, ces contrats familiaux pratiquent différents niveaux de remboursements correspondant aux besoins santé de chaque membre de la famille. Attention toutefois de bien vérifier les garanties en termes de soins pour enfants en particulier la pédiatrie, la pédopsychiatrie et l’orthophonie dont les séances peuvent parfois être un gouffre. Prêtez également attention aux modalités du forfait hospitalisation qui devront inéluctablement vous proposer un lit accompagnant pour les moins de 16 ans, une garde pour enfants et une assistance ménagère en cas d’hospitalisation des parents.

Veillez par ailleurs à toujours préférer des formules proposant des remboursements au forfait et non au taux afin d’éviter les mauvaises surprises !

Dernière petite astuce pour ne pas se perdre dans la jungle des termes techniques : choisissez un organisme avec un interlocuteur unique - autant que faire se peut - afin qu’il prenne le temps de vous expliquer les détails de votre contrat et vous éviter, par la suite, des embarras. De votre côté, n’hésitez pas à lui poser les questions qui vous semblent importantes. Car, à moins d’un changement dans votre situation personnelle - séparation, déménagement - ou professionnelle, vous vous engagez nécessairement pour un an lorsque vous souscrivez une complémentaire santé. Le désengagement se faisant de manière générale deux mois avant la date anniversaire de votre contrat par le biais d’une lettre de résiliation.

Bon à savoir sur les mutuelles familiales

  • Pour souscrire une mutuelle familiale, il n’est pas nécessaire d’avoir des enfants, un couple marié, pacsé ou vivant en concubinage peut y adhérer.
  • Optez pour une formule qui vous propose la gratuité des cotisations à partir du troisième enfant ainsi que celle du nourrisson jusqu’à la date de son premier anniversaire.
  • Si les deux conjoints sont salariés, il faudra alors comparer les formules des deux mutuelles d’entreprises obligatoires et déclarer rapidement les ayants droits auprès de l’employeur.
  • Les garanties généralement présentées par les mutuelles familiales sont la médecine de ville (généralistes ou spécialistes), les soins d’optiques et dentaires. Pour autant, une bonne complémentaire santé pour les familles devra également couvrir d'autres dépenses de santé comme l’orthodontie, les médecines douces, les consultations chez un psychologue et proposer un forfait maternité.
  • Certaines prestations comme la protection juridique, les cures thermales et certains actes de prévention de santé peuvent également être pris en charge.

Pour choisir votre mutuelle familiale, un seul mot d’ordre : comparez !