Remboursement du bridge dentaire

Par la sécurité sociale

bridge dentaire Malgré son coût élevé, un bridge dentaire n’est que peu remboursé par la Sécurité sociale. Le remboursement est différent selon le nombre de dents piliers et de dents intermédiaires. Un bridge simple par exemple, composé de deux dents-piliers et d’un élément intermédiaire pour remplacer une unique dent manquante, bénéficie d’un taux de prise en charge de 70% sur la base de 279,50 €, soit un remboursement de 195,65 €. N’hésitez pas à contacter votre Assurance maladie ou interrogez votre dentiste pour connaitre les modalités de remboursement d’un bridge plus long.

Par la mutuelle

La part remboursée par la Sécurité sociale étant faible et les bridges coûteux, il est indispensable de disposer d’une mutuelle aux garanties suffisantes pour faire face à la dépense occasionnée. En général, seules les complémentaires haut de gamme proposent un remboursement conséquent des prothèses, mais il existe des sur-complémentaires santé dédiées aux soins dentaires. Certaines mutuelles proposent un remboursement forfaitaire, d’autres un pourcentage du tarif conventionnel de base fixé par l’Assurance maladie. D’autres enfin cumulent les deux options. N’hésitez pas à comparer les offres et les prix pour trouver la mutuelle dentaire la plus avantageuse selon vos besoins et privilégiez au besoin celles qui proposent des garanties évolutives, dont la prise en charge des soins dentaires augmentent avec le temps par exemple. Informez-vous également auprès de l’assureur sur l’existence d’un réseau de professionnels de soins recommandés qui vous permettra généralement la pose d’un bridge à un prix plus bas. Le taux de remboursement n’est pas le seul facteur à prendre en compte pour comparer les mutuelles santé. Prenez garde aux délais de carence prévus par le contrat qui prévoient le non-remboursement de vos frais dentaires. Cette période varie généralement de 3 à 6 mois après la souscription du contrat. Attention également au plafonnement annuel : si les taux de remboursement s’entendent "par dent", il existe une limite annuelle (ou parfois bisannuelle) au-delà de laquelle vous ne pourriez être remboursé.

Combien coûte un bridge dentaire ?

Le tarif des prothèses dentaires est libre et les praticiens fixent donc leurs prix comme bon leur semble, quoique l’Assurance maladie leur recommande de fixer leurs honoraires "avec tact et mesure". Le prix d’un bridge dentaire diffère selon les chirurgiens-dentistes, leur zone d’exercice et leur réputation, mais aussi selon la méthode choisie et les matériaux employés. Pour votre budget, comptez :
  • De 700 à 1000 euros pour un bridge collé
  • Jusqu’à 2000 euros pour un bridge classique
Pensez à demander plusieurs devis mutuelles pour comparer les tarifs et faire le bon choix au meilleur prix.

A quoi correspond la désignation "bridge dentaire" ?

Un bridge dentaire est une prothèse fixe qui sert à remplacer au moins une dent tombée ou ayant été extraite. Comme son nom d’origine anglophone l’indique, c’est un "pont" qui s’appuie sur deux dents saines adjacentes appelées piliers. Réalisé en métal ou en céramique selon son implantation : à l’avant ou à l’arrière de la bouche. Il peut être constitué de trois parties et fixé sur les piliers taillés pour l’accueillir, ou être collé aux dents contiguës intactes au moyen d’ailettes métalliques.

Bridge ou implant, quelle différence ?

Bridges et implants dentaires peuvent tous deux remplacer une dent manquante, et il convient d’évaluer la situation ainsi que les avantages et inconvénients de chaque solution avec son dentiste pour choisir la meilleure option. Un implant dentaire permet une meilleure préservation de l’os et un résultat esthétique plus naturel, il est aussi bien plus coûteux, non remboursé par l’Assurance maladie. De plus il nécessite des délais assez longs et ne permet de remplacer qu’une seule dent à la fois. Un bridge quant à lui est préférable lorsque plusieurs dents sont à remplacer, ou quand les dents-piliers sont endommagées et nécessitent de toute façon la pose de couronnes.

Les différents types de bridge

La pose d’un bridge peut s’effectuer de différentes façons, selon le nombre de dents à remplacer :
  • Le bridge peut reposer sur des dents piliers : celles-ci sont taillées pour recevoir des couronnes et deviennent support du bridge
  • Le bridge peut utiliser des implants comme piliers, quand il manque plusieurs dents.