Remboursement d’un implant dentaire

Par la sécurité sociale

implant dentaire Les implants dentaires, considérés comme "hors nomenclature" par l’assurance maladie, ne sont pas remboursés et seules les prothèses qui viendront s’y fixer bénéficieront d’une prise en charge partielle, quoiqu’assez faible. Les chirurgiens sont en outre libres de fixer leurs prix et aucune limite de tarification ne leur est imposée.

Par les organismes de mutuelle

Les prix élevés et l’absence de prise en charge par la Sécurité sociale imposent de choisir une bonne mutuelle dentaire pour le remboursement des implants dentaires. Une mutuelle économique ne remboursera malheureusement dans la plupart des cas qu’une faible part des sommes engagées, et il convient pour être bien couvert de se tourner vers des mutuelles de gamme supérieure. Certes plus chères, elles vous permettront d’être mieux remboursé et de ne pas différer trop longtemps les soins prescrits par votre dentiste pour garantir la longévité de votre dentition toute entière. Les mutuelles remboursent généralement les frais dentaires en matière d’implant sous forme de forfait annuel ou bisannuel, puisqu’aucun tarif de convention n’est prévu par l’assurance maladie. Lorsque ce forfait s’entend "par prothèse", un plafonnement annuel est généralement prévu. Ce forfait dépend de votre contrat et peut aller de 300 à plus de 1000 euros, notamment si vous souscrivez une sur-complémentaire santé spécialisée dans les soins dentaires. Notez que certaines mutuelles ont un réseau de professionnels affiliés aux tarifs raisonnables, ou qui vous permettent de bénéficier d’une meilleure prise en charge. Certains contrats prévoient également des bonus de fidélité qui augmentent le forfait dentaire avec le temps. Il convient donc de prendre en compte tous ces facteurs avant de vous décider pour une mutuelle de santé. Il est important également de vérifier le délai de carence appliqués par les mutuelles au remboursement des soins dentaires. Ce délai durant lequel vous ne serez pas couvert après la souscription du contrat est le plus souvent de 6 mois, mais peut varier d’une mutuelle à l’autre, n’hésitez pas à vous informer. Procéder à une comparaison de devis mutuelle pour être certain de faire le bon choix.

Exemple d’un remboursement d’un implant dentaire à 1000 euros*

* Prix moyen constaté pour un implant en France remboursement implant dentaire
  • Sans mutuelle : le reste à charge pour le patient est de 1000 euros. La sécurité sociale ne rembourse pas les implants dentaires.
  • Avec une complémentaire santé économique : si votre mutuelle propose un remboursement forfaitaire de 500 euros, le reste à charge sera donc de 500 euros.
  • Avec une complémentaire santé haut de gamme : Si votre mutuelle propose un remboursement forfaitaire de 1 200 euros alors le reste à charge sera nul.

Quelles sont les démarches pour se faire rembourser par la mutuelle ?

Le remboursement des frais dentaires par la mutuelle se fait en général sur envoi de l’original de la facture détaillée et datée du dentiste, assortie de la mention "facture acquittée". Il est cependant toujours préférable de transmettre le devis établi par le dentiste à votre mutuelle avant le début des soins pour être certain de la prise en charge du ou des implants.

Le remboursement des implants dentaires posés à l’étranger

Le coût élevé des implants amène certaines personnes à se faire soigner à l’étranger pour économiser. Les destinations les plus prisées sont dans ce cas l’Europe de l’est, l’Espagne et l’Afrique du nord. A titre de comparaison, le tarif moyen pour un implant est de 600 euros en Hongrie ou en Tunisie contre 800 euros en France. Assurez-vous avant de planifier votre voyage et votre opération que votre mutuelle couvre les frais dentaires reçus à l’étranger. C’est généralement le cas lorsque les soins sont réalisés dans l’Union européenne, à condition de présenter les factures et justificatifs attestant des soins reçus et de votre voyage (billets d’avion, facture nominative de l’hôtel...).

Combien coûte un implant dentaire ?

Le coût moyen d’un implant dentaire varie selon différents facteurs : la marque de l’implant et les matériaux utilisés, la technique choisie, la réputation du dentiste ainsi que l’endroit où vous résidez. Il faut savoir aussi qu’en plus de l’implant, la procédure complète a un coût élevé, notamment si une greffe osseuse ou un comblement des sinus sont nécessaires et ce sans compter le prix de la prothèse dentaire qui sera fixée dessus. Chaque implant dentaire coûte entre 500 et 1500 euros, et le prix peut atteindre 5000 euros dans les cas les plus complexes nécessitant des procédures additionnelles. Le prix unitaire est moins cher dans le cas de la pose simultanée de plusieurs implants, puisqu’une seule intervention et une seule équipe chirurgicale sont nécessaires. Ce n’est dans tous les cas qu’après un examen approfondi, et éventuellement un scanner, que votre dentiste pourra établir un devis.

Qu’est-ce qu’un implant dentaire ?

Un implant dentaire est un support artificiel destiné à remplacer la racine d’une dent tombée ou ayant été extraite. Sorte de vis en titane ou en zircone fixée dans l’os de la mâchoire, l’implant sert de base à une prothèse dentaire fixe ou amovible. Dans le cas de plusieurs dents manquantes, plusieurs implants peuvent être ancrés afin d’accueillir un bridge-pont ou un appareil dentaire de type dentier.

Mutuelle santé dentaire

Comparez et trouvez votre mutuelle moins chère en moins de 2 min