Remboursement prothèse dentaire fixe ou amovible

prothese dentaire

Depuis le 1er janvier 2021, le dispositif 100% Santé s'applique. Une excellente nouvelle compte tenu du prix de certains soins et équipements dentaires. Plusieurs prothèses dentaires fixes et amovibles peuvent ainsi faire l'objet d'une prise en charge intégrale par l'Assurance Maladie et les complémentaires santé responsables. Couronnes, bridges, dentiers... Quel type de prothèse dentaire entre dans l'offre 100% Santé ? Quel remboursement d'une prothèse dentaire par la Sécurité sociale et l'assurance santé ?

Prise en charge des prothèses dentaires par la Sécurité sociale

Ce que change le dispositif 100% Santé

Les remboursements dentaires ont connu plusieurs évolutions depuis l'entrée en vigueur du panier 100% Santé, d'abord au 1er janvier 2020 puis au début de l'année 2021.

Tout d'abord, avec la mise en place de 3 paniers :

  • Le premier est le panier labellisé 100% Santé : les prothèses dentaires issues de ce panier vous assurent un reste à charge de zéro.
  • Vient ensuite le panier aux tarifs maîtrisés : les prix étant plafonnés, le reste à charge est nul ou limité (selon la complémentaire santé).
  • Enfin, le troisième est un panier aux tarifs libres : dans ce cas, vous devrez débourser une somme plus importante pour vos prothèses dentaires, puisque les prix ne sont plus encadrés.

L'offre 100% Santé inclut les prothèses dentaires suivantes :

  • couronnes céramo-métalliques et céramiques monobloc pour les "dents du sourire" ;
  • couronnes et bridges métalliques pour toutes les dents ;
  • dentiers en résine (prothèse amovible complète ou partielle), réparation des éléments du dentier ;
  • et bridges céramo-métalliques pour le remplacement d'une incisive.

Exemples de remboursement des prothèses dentaires par la Sécurité sociale

Voici un exemple de tarifs maximum autorisés pour les prothèses dentaires (2021), d'après le site Ameli :

*BR : Base de Remboursement de la Sécurité Sociale

PANIER 100% SANTÉ

Acte médicalBR*Montant maximum

Couronne dentoportée céramométallique

Incisive, canine ou première prémolaire
120€500€

Couronne dentoportée céramique monolithique (zircone)

Dent autre qu’une molaire
120€440€

Couronne dentoportée en alliage non précieux
120€290€

Prothèse plurale (bridge) comportant 2 piliers d'ancrage métalliques et 1 élément intermédiaire métallique
279,50€870€

Prothèse amovible de transition à plaque base résine, comportant 1 à 3 dents
64,40€275€

Prothèse amovible définitive complète unimaxillaire à plaque base résine
182,75€1 100€

Changement d'1 facette d'une prothèse dentaire amovible
17,20€50€

PANIER TARIFS MAÎTRISÉS

Acte médicalBR*Montant maximum

Couronne dentaire dentoportée céramométallique

Deuxième prémolaire
120€550€

Couronne dentaire dentoportée céramique monolithique (zircone)

Molaire
120€440€

Appareillage en propulsion mandibulaire
150€280€

Prothèse plurale (bridge) comportant 1 pilier d'ancrage métallique, 1 pilier d'ancrage céramométallique, et 1 élément intermédiaire métallique
279,50€1 170€

Vous vous demandez si vous êtes éligible au 100% Santé ? Tout assuré peut en bénéficier, dès lors qu'il est couvert par une complémentaire santé responsable. La grande majorité des contrats est aujourd'hui responsable.

Votre chirurgien dentiste est dans l'obligation de vous remettre un devis avant toute intervention. Il doit mentionner son plan de traitement et indiquer à quel panier de soins il fait référence pour chaque acte. Il doit également vous proposer une alternative incluant l'offre 100% Santé, lorsque cela est possible.

Afin d'éviter toute mauvaise surprise, envoyez le devis à votre assureur santé avant le début des traitements : il vous confirmera ainsi le montant pris en charge et la somme que vous devrez régler après le remboursement des prothèses dentaires.

Remboursements des prothèses dentaires fixes ou amovibles par la mutuelle

Les complémentaires santé qui remboursent le mieux les prothèses dentaires (amovibles ou fixes) sont généralement les contrats haut de gamme. Il est aussi possible de souscrire une option de renfort ou une sur-complémentaire pour faire face à d’éventuels frais dentaires onéreux.

Si les cotisations peuvent sembler élevées au premier abord, une complémentaire santé avec un haut niveau de garanties en dentaire peut permettre une prise en charge de tout ou partie de votre prothèse dentaire. Et donc, faire face à une dépense conséquente sans grever votre budget.

Les remboursements des mutuelles peuvent s'exprimer en pourcentage de la base de remboursement. Cette base correspond au tarif de convention que fixe l’Assurance Maladie. Par exemple :

  • 200% BR signifie que le remboursement s'élèvera au maximum à 2 fois le tarif de convention
  • 350% BR : 3,5 fois le tarif de convention
  • etc.

Vous devez ainsi vous référer à la grille de tarifs de la Sécurité sociale (dont nous donnons un extrait ci-dessus) pour connaître la base de remboursement et donc faire le calcul.

La prise en charge peut aussi s'exprimer sous la forme d'un forfait euros (pour les actes et prothèses dentaires non remboursées par le régime obligatoire, comme les implants). Le montant dépend alors du contrat : plus le forfait augmente, plus la mutuelle coûte cher.

Lisez bien les garanties prévues pour être sûr du remboursement proposé. Vérifiez également si le contrat prévoit le remboursement des soins annexes non pris en charge par la Sécurité sociale (ex : greffe osseuse). Enfin, n'hésitez pas à demander des exemples de remboursement à la compagnie d'assurances avant de souscrire le contrat.

Comment choisir sa mutuelle dentaire ?

Pour commencer, tenez compte du plafond annuel prévu par les différents contrats ainsi que des délais de carence. En effet, certains contrats prévoient une période de plusieurs mois durant lesquels vous n’êtes pas remboursé, dans le but d’éviter les souscriptions opportunistes.

Pensez également à vous informer sur les délais de remboursement qui peuvent parfois être longs.

Privilégiez enfin les mutuelles ayant des conditions de prise en charge évolutives, sous forme d’un bonus annuel qui permet un meilleur remboursement au fil des années. Par ailleurs, certaines assurances santé peuvent vous orienter vers des professionnels de leur réseau : vous bénéficiez ainsi de soins dentaires à des prix plus attractifs et payez donc moins cher votre prothèse. Réalisez des demandes de devis de mutuelle pour trouver celle qui vous conviendra le mieux.

Prix prothèse dentaire amovible

Un appareil dentaire est une solution relativement économique, comparée aux implants dentaires, surtout lorsque de nombreuses dents sont à remplacer. Les prix peuvent néanmoins varier selon la quantité de dents manquantes, le procédé de fixation choisi ou le dentiste consulté.

Pensez à demander plusieurs devis pour comparer les prix, et comptez :

  • de 400 à 700 euros pour une prothèse de 5 dents ;
  • de 600 à 1000 euros pour un appareil remplaçant 8 dents ;
  • et de 1500 à 2500 euros pour un dentier complet (mâchoire inférieure ou supérieure).

Dans le cas d’une prothèse fixée sur implants, la note s’allonge encore. En effet, le prix des implants s’ajoute à celui de l’appareil, sans compter celui de la barre de rétention. Ayez également à l’esprit que, contrairement aux prothèses fixes, les appareils amovibles nécessitent un suivi et des ajustements. Des frais à garder en tête sur le long terme.

Focus : les différentes prothèses dentaires amovibles

On appelle prothèses dentaires l’ensemble des dispositifs visant à réparer ou substituer une ou plusieurs dents manquantes.

Les prothèses amovibles, contrairement aux prothèses fixes (couronne, implant, bridge), peuvent se retirer à des fins d’entretien ou de confort, par exemple pour dormir.

Plus communément appelé dentier, la prothèse dentaire amovible peut remplacer tout ou partie de la dentition inférieure et/ou supérieure. Le but est de conserver un sourire esthétique ainsi qu’une mastication et une prononciation optimale.

On peut recommander cette solution lorsque l’état de santé du patient ne permet pas la pose d’implants.

L’appareil dentaire partiel

La prothèse dentaire partielle permet de remplacer plusieurs dents manquantes. Elle se compose de dents artificielles en résine (ou plus rarement en céramique) et d’une structure métallique garnie de crochets, servant à ancrer l’appareil. Cette prothèse s’appuie sur la gencive et les dents naturelles, mais aussi sur le palais quand il s’agit d’une prothèse destinée à la mâchoire supérieure.

Plus économique que les implants ou un bridge, l’appareil dentaire est aussi évolutif : on peut y ajouter si nécessaire d’autres dents artificielles. Autrefois peu esthétiques, les nouveaux modèles permettent aujourd’hui de mieux camoufler les crochets d’ancrage.

L’appareil dentaire complet

On envisage la pose d'une prothèse dentaire amovible complète lorsqu'on doit remplacer l’ensemble de la dentition de la mâchoire supérieure ou inférieure. Composée de résine acrylique, elle s’appuie sur les gencives et le palais et se fixe par capillarité, c’est-à-dire une sorte d’effet ventouse, que l'on peut renforcer à l’aide de colles spécifiques.

La prothèse sur implants

Les porteurs de prothèse amovible doivent parfois gérer un problème de stabilité de leur appareil. Il est possible pour y remédier, si la densité osseuse de la mâchoire du patient le permet, de poser des implants dentaires qui serviront à fixer et à stabiliser la prothèse par le biais de clips ou d’une barre de fixation.