Index Alphabétique du glossaire

Numerus clausus

Le Numerus clausus détermine le nombre d'étudiants maximum accepté chaque année dans les cursus des professions de santé: médecins, auxiliaires de médecines, pharmacie...

Il s'applique aux professions réglementées: médecin, pharmacien, dentiste, sage-femme, infirmière, kiné... Il varie selon les métiers, et les facultés ou centres universitaires.

Le Numerus clausus (nombre fermé en latin) a été créé par Simone Veil en 1971, avec plusieurs objectifs:

  • permettre une formation de qualité en réduisant le nombre d'étudiants,
  • garantir la qualité des soins en sélectionnant par concours les étudiants les plus aptes à remplir les conditions d'études de diplômes difficiles
  • garantir le une activité professionnelle minimum en limitant le nombre de professionnels, et éviter une trop forte concurrence préjudiciable aux soins
  • alléger les dépenses de la sécurité sociale en limitant le nombre de prescripteurs.

Imposer un Numerus Clausus peut sembler contradictoire avec la lutte contre le désert médical: des régions se vident (centre de la France...), quand d'autres voient le nombre de médecins et de professionnels de la santé augmenter en trop grand nombre (bassin méditerranéen...).