Santé: Médecins et CMU

CMU
Les praticiens qui font des dépassements d'honoraires sont réticents à soigner leurs patients CMU. Selon les résultats d'un "testing" effectué par le Fonds CMU, 1/4 des médecins de Paris refuseraient de recevoir les bénéficiaires de la couverture maladie universelle. La principale raison est évidente: les praticiens, et particulièrement ceux du secteur 2, ne peuvent pas pratiquer les dépassements d'honoraires avec ces malades, alors que le dépassement d'honoraire peut être pris en charge par une mutuelle pour l'assuré classique.

Les résultats de cette enquête n'ont pas échappé aux associations qui avaient eux-mêmes fortement critiqué cette pratique: elles avaient découvert que, plus de 4 millions de bénéficiaires de la CMU en France étaient bel et bien victimes de refus de soins et de façon massive. C'est la conclusion très nette d'une étude commandée par le Fonds de financement à l'Irdes (Institut de recherche et documentation en économie de la santé) aujourd'hui rendue publique.

C'est la preuve "de véritables difficultés d'accès aux soins dans certaines spécialités médicales". À ce jour l'enquête n'a été réalisée qu'à échelle locale sur Paris mais où les bénéficiaires de la CMU sont particulièrement représentatifs.