Enquête HBSC: la santé des jeunes au collège

Collégiens en bonne santé
Les résultats de l'étude commandée par l'Organisation Mondiale de la Santé (OMS) pour l'année 2010 viennent de tomber. L'enquête HBSC (Health Behaviour in School-aged Children) porte sur les comportements de santé des jeunes entre 11 et 15ans, et compare 41 pays sondés. DevisMutuelle, le comparateur de mutuelles, se penche sur les déterminants de la santé et du bien-être chez les jeunes et vous rend compte des résultats de cette étude au niveau de la France.

Nous avons retenus deux éléments essentiels de l'enquête HBSC: d'une part, les différences flagrantes entre les filles et les garçons, à l'âge où il est indispensable de prévenir les inégalités entre les sexes, et de l'autre, l'évolution de la consommation de cigarettes et de produits psychoactifs.

Présentation de l'étude

En France, l'INSERM (Institut national de la santé et de la recherche médicale), l'INPES (Institut national de prévention et d'éducation pour la santé) et de l'OFDT (Observatoire français des drogues et des toxicomanies) ont travaillé mutuellement pour interroger 11 638 adolescents, du CM2 à la seconde. Comme leurs camarades des 37 pays ou région d'Europe, des États-Unis ainsi que du Canada, ils ont du répondre à une soixantaine de questions.

Rassurez-vous, la majorité de nos adolescents français se porterait bien!

Des différences filles/garçons

Le premier constat flagrant se situe au niveau des différences existantes entre adolescents et adolescentes.

Perception de leur état de santé

En France, les filles vont moins bien que les garçons; À 15ans, 17% des filles se jugent en mauvaise santé contre seulement 10% des garçons.

L'écart au niveau européen est encore plus creusé, avec 14% des garçons, et 23% des filles!

Une meilleure communication favorise l'état de santé psychologique de l'adolescent.

Échange mutuel avec les parent indispensable

La mère reste au centre de la communication: à 11ans, 80% des enfants parlent facilement avec leur mère. Cette complicité se dégrade avec les années: à 15ans, 61% des filles et 71% des garçons ont sauvegardé cette communication.

Se confier au père est chose plus difficile, 28% à peine des filles de 15ans ont une bonne communication avec leur père, contre un garçon sur deux au même âge.

Comportements pour s'assurer une bonne santé

Paradoxalement, si les filles ont plus de facilités à se confier à leurs parents et prennent aussi plus soin de leur santé, elles souffrent plus facilement de problèmes de santé psychologique, certaines peuvent même se dire en dépression.

Elles font aussi plus attention à leur nourriture ainsi qu'à leur hygiène que les garçons, mais montrent malheureusement beaucoup d'inquiétudes sur leur poids, qu'elles surveillent démesurément. Les médias et l'image qu'ils renvoient de la femme n'y sont certainement pas pour rien...

Les garçons, quand à eux, sont plus enclins à adopter des comportements qui peuvent se révéler nocifs pour la santé, comme la consommation de tabac et de drogues.

Tabac, alcool et drogue

L'adolescence est une période particulièrement sensible, où les jeunes se trouvent souvent pour la première fois face à la consommation de cigarettes, d'alcool voir de drogues illicites, et ont plus de chances de devenir des consommateurs réguliers.

Tabagisme

12,7% des élèves, à l'entrée du collège, ont goûté à la cigarette, contre 51,8% à sa sortie, et 14% des jeunes de 15ans fument quotidiennement. On note de plus en plus de jeunes filles attirées par le tabac.

Les campagnes de prévention, pourtant omniprésentes en France, n'ont pas l'air de sensibiliser les jeunes aux dangers du tabagisme...

Alcool

L'alcool est la substance de loin la plus consommée par nos jeunes français. 60% des élèves de 6eme ont déjà "prit une cuite", et c'est le cas de 85,8% à la sortie du collège! Les coupables? On peut citer les milieux défavorisés, les parcours scolaires difficiles... mais le n°1 reste la fête!

L'interdiction de vente d'alcool aux mineurs est souvent détournée, des amis plus âgés achetant souvent pour les plus jeunes...

Drogues

Pour ce qui est de la consommation de drogues, le cannabis est en tête de liste avec 29% des élèves de 15ans qui ont déjà fumé un joint.

Par contre, la prise d'autres substances illicites à l'adolescence reste relativement peu élevée, avec 10% à 15ans qui ont déjà goûté aux drogues dures. La cocaïne arrive en seconde place derrière le cannabis, et la plupart des adolescents qui y ont touché l'ont fait dans un cadre festif.

Conclusion

Pour conclure, les années collèges forment une période charnière pour nous adolescents. Ils font leurs premières expériences, se retrouvent face à leurs premières tentations. Rassurez-vous, la prise de produits illicites correspond le plus souvent à une expérimentation plutôt qu'un usage régulier, et la plupart des adolescents n'y retouchent plus.

Nous pouvons par contre nous inquiéter de la banalisation du tabac et de l'alcool, particulièrement dans des moments festifs, des drogues légales dont l'addiction peut être particulièrement forte et difficile à se débarrasser dans les années futures.

Vous vous inquiétez de la santé de votre adolescent? Assurez-vous qu'il soit couvert par une complémentaire santé efficace! Rendez-vous sur DevisMutuelle, notre comparateur de mutuelles afin d'économiser sur votre complémentaire santé!