Une mutuelle pro-bébés

Une prime de naissance offerte par une mutuelle
Si de nombreuses mutuelles proposent des contrats spéciaux pour les futures mamans, avec options maternité ou suivi de grossesse, en voici une qui va beaucoup plus loin. En offrant 300 € de prime de naissance à ses assurées, si elles s'engagent "moralement à ne pas avorter, ni inciter personne à le faire". Une prime qui ravit non seulement les jeunes mamans, mais aussi les adeptes de bio-éthique, plus particulièrement s'ils sont de confession catholique, ou militants d'associations anti-avortement. Et qui suscite aussi des émois...

Cette offre promotionnelle lancée par la mutuelle BKK IHV (une mutuelle allemande, partenaire de l'association Pro-Life), est surveillée par l'Office Fédéral des Assurances Sociales - OFAS -, un équivalent de notre Sécurité Sociale, chargé de l'organisation des prestations sociales dans la confédération Suisse.

Pour bénéficier de cette prime de 300 euros, les assurées doivent aussi adhérer à l'association Pro-life, qui milite contre l'IVG.

Pour rappel, une partie des 26 cantons de la Suisse est de culture allemande. L'association Pro-Life quant à elle est suisse. D'où la vigilance de l'organisme d'assurance sociale suisse à l'égard de l'offre de la mutuelle allemande.

Une vigilance partagée par le gouvernement allemand, où les caisses d'assurances sont d'une part juridiquement soumises au principe de neutralité, et d'autre part, doivent financer les avortements légaux.

Ce contrat de mutuelle "Pro-life" suscite des émois, dans une époque rendue sensible aux extrémismes, qu'ils soient idéologiques ou religieux.