Centres de bronzage: cancer assuré?

Une cabine à UV
Le Bulletin épidémiologique hebdomadaire (BEH) de ce mardi 22 mai 2012 alerte pour la énième fois sur les dangers des centres de bronzage. Cancérologues, dermatologues et autres spécialistes s'élèvent d'une même voix pour faire part de leurs inquiétudes. Les cabines à UVA et UVB seraient de véritables machines à cancer de la peau, responsables du triplement du nombre de mélanomes entre 1980 et 2005, le cancer de la peau le plus rare mais aussi le plus dangereux.
L'été approche et la tentation d'un teint halé est grande. Préférez profiter des premiers rayons protégé par une crème au bord de votre piscine, si vous avez la chance d'en avoir une, plutôt qu'une cabine à rendre claustrophobe! Même si les résultats de nouveaux traitements contre le cancer de la peau s'avèrent très prometteurs!

Le bronzage, l'assurance d'un cancer de la peau?

Les médecins sont formels. Une exposition trop prolongée et non protégée au soleil est mauvaise pour notre peau et peut entraîner un cancer de la peau. Imaginez alors les effets dévastateurs des centres de bronzage! Les UVA et UVB engrangés par notre peau sont alors beaucoup plus néfastes et le risque d'attraper un cancer est largement augmenté. Pour se rendre mieux compte: "Une séance dans une cabine de bronzage en France, c'est l'équivalent d'une exposition de même durée au soleil de midi, sur une plage des Caraïbes et sans protection solaire", déclare le BEH.

Deux types de cancers de la peau

Le cancer de la peau peut se développer sous deux formes. Le carcinome représente 70% des cancers de la peau. Le mélanome, quand à lui, est plus rare mais plus redoutable.

Le cancer de la peau en chiffres

En France, le nombre de cancer de la peau double tous les dix ans en moyenne, et 10 000 nouveaux cas de mélanomes sont répertoriés chaque année. Sur ces 10 000 malades, 1 600 d'entres eux décèdent. On prévoit entre 19 et 76 décès par ans, seulement à cause des cabines UV.

Pourquoi un tel engouement vers les centres de bronzage?

Outre une communication des autorités publiques inefficace et dénoncée par les médecins, plusieurs raisons peuvent être évoquées pour expliquer ce succès de la cabine UV.

Mode et publicité

Les personnes, et principalement les jeunes, sont de plus en plus "addict" au bronzage. La publicité et la mode n'y sont pas pour rien. Pensez à la toute récente polémique sur la publicité des maillots de bain H&M: le mannequin était tellement bronzé que s'en était choquant! La marque a d'ailleurs du présenter ses excuses sous la pression de la ligue suédoise contre le cancer. Une véritable pression publicitaire donc, qui n'échappe pas aux jeunes.

Réglementation trop légère

Le contrôle sanitaire serait trop laxiste avec les professionnels du bronzage. Si ces derniers, en trois jours, ont acquis suffisant de notions médicales, et savent reconnaître les peaux à risque, ils pourront alors exercer leur activité. Ils doivent aussi savoir différencier un majeur d'un mineur (interdit dans ce genre de salon) car la carte d'identité n'est pas obligatoire!

Responsabilité des salons de bronzage

Les "vendeurs de soleil" n'y sont pas pour rien non plus. Outre une promotion agressive avec des tarifs parfois extrêmement bas (parfois dès 4€ la séance) visant les plus jeunes, leur discours n'est pas toujours des plus sérieux. Certains vont même jusqu'à affirmer que le bronzage par UV prépare la peau et la protège du soleil! Les médecins s'insurgent et dénoncent le risque de lésions irréversibles graves, qui, au contraire, nous sensibilisent au soleil.

Les solutions proposées pour assurer une baisse de leur fréquentation

Tout comme les cigarettes, les solutions proposées ne visent pas à interdire les centres de bronzage, mais à enrayer le phénomène. Tout d'abord, les centres de bronzage pourraient être interdits de publicité, et subir une taxation. La hausse du prix a pour but de démotiver les plus jeunes. Du côté des services publics, on propose une meilleure communication autour des dangers, avec par exemple une étiquette obligatoire sur tous les appareils de bronzage.

Le mot du comparateur de mutuelles DevisMutuelle

Quand on voit l'impact des mesures sur la consommation de cigarettes, on peut se demander si elles vont être réellement efficaces... Il font donc une volonté mutuelle entre les consommateurs, les centres de bronzage et les autorités prévenir des dangers. Dangers, c'est indéniable, mais comme tout, il ne faut pas en abuser! Cela paraîtrait utopique de penser qu'une séance de bronzage=mélanome ou carcinome! Par contre, pour les personnes qui ont opter pour des douches à UV, on est moins optimiste... L'été approche, pensez à vous protéger: le soleil peut être notre meilleur ami comme notre pire ennemi! Et assurez-vous d'être doté de la meilleure complémentaire santé: rendez-vous sur notre comparateur de mutuelle DevisMutuelle, pour trouver la meilleure mutuelle pour vous et votre famille.