Truvada: 1er médicament anti-sida

Le premier médicament potentiellement préventif du SIDA vient d'être autorisé à la vente. L'efficacité du Truvada (c'est son nom) vient d'être reconnue par un groupe d'experts, indépendants de l'agence américaine du médicament. Une autre petite pilule bleue dont les ventes risquent de s'envoler, comme le Viagra de la même teinte. À croire que le bleu (porte-bonheur des épousées le jour du mariage) est vraiment la couleur des amoureux... Point avec le comparateur DevisMutuelle.

Le Truvada (prononcer "TrOUvada") est déjà utilisé comme traitement pour les séropositifs et malades du SIDA, depuis plusieurs années. Il s'agit d'un cocktail d'anti-rétrovirus, grâce auquel les personnes atteintes du virus ont gagné en espérance de vie et en qualité de vie.
C'est sa mise sur le marché en tant que médicament préventif qui est une nouveauté.

Prévenir le Sida grâce au Truvada

Le Truvada réduirait le risque de transmission du Syndrôme Immuno Déficitaire Acquis (SIDA), pour les couples dont l'un des partenaires est séropositif:

  • de 44% pour les couples homosexuels, utilisant un préservatif,
  • de 75 % pour les couples hétérosexuels.

Le Dr Robert Grant, de l'institut de virologie et d'immunologie de San Francisco, annonce le Truvada comme une "avancée majeure", permettant d'envisager la "fin de l'épidémie de Sida", reconnue comme telle en 1981.

Des propos qu'il convient de tempérer, car la protection n'est pas de 100 %. Les statistiques doivent être interprétées...

Le mot du comparateur DevisMutuelle

La prévention n'est pas garantie à 100 %: il demeure tout de même un risque. D'autant plus grand si votre partenaire ne vous dit pas tout, et que vous ne prenez pas les précautions recommandées pour se prémunir du SIDA.
Il convient d'autre part de lire entre les lignes et de décoder les statistiques... Les récentes élections présidentielles nous ont démontré une fois de plus qu'il est imprudent de s'y fier aveuglément.

Apprendre à lire les chiffres...

Par ailleurs, le chiffre de 75 % pour les couples hétérosexuels ne précise pas la proportion de couples mariés ou réguliers, n'ayant pas d'autre partenaire que leur conjoint.

Ce qui est déjà, en soi, une mesure préventive des plus efficace, et doit certainement aider le Truvada. De même que l'utilisation d'un préservatif pour les couples homosexuels...

Une histoire de compétition... financière

Rappelons par ailleurs que les chercheurs américains ont disputé la vedette aux chercheurs français, premiers découvreurs du virus HIV.
Robert Gallo et son équipe découvrent le 1er rétrovirus humain. Luc Montagnier et Françoise Barré-Sinoussi obtiendront le prix Nobel de la médecine pour leurs travaux. Il y aura contentieux entre l'institut Pasteur et l'équipe Gallot qui revendiquent chacun la découverte du HIV.
Une dispute à laquelle se joindront rapidement des chercheurs américains.

Une question d'Ego? Non, une pure question d'enjeux financiers, qui démontre combien le contrôle du prix des médicaments est un enjeu majeur pour l'assurance maladie, les mutuelles et la pérennité du système de santé français: un dossier sensible que les présidents se passent de main en main, à chaque passation de présidence. Mr Nicolas Sarkozy en a hérité, c'est maintenant au "tour" de Mr François Hollande...

Mise à jour

Le Truvada est officiellement autorisé aux États-Unis depuis ce lundi 16 juillet 2012. Cette date marquera-t-elle le début de la fin de la pandémie de Sida? On peut en tout cas l'espérer...